Qu’est-ce que l’approche ESG ?

L’approche ESG consiste à analyser des critères environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G) caractéristiques de la performance d’une entreprise, afin de déterminer la valeur et le potentiel de cette entreprise.

Ces facteurs extra-financiers permettent d’identifier de potentiels risques et opportunités qui peuvent impacter la compétitivité et la performance à court/moyen/long termes d’une entreprise. Cette approche peut donc être déterminante au moment de sélectionner, gérer ou valoriser une entreprise.

L’analyse ESG s’implante ainsi généralement dans la phase d’acquisition. Des sociétés de gestion l’utilisent également après l’acquisition ou en phase de cession pour définir la juste valeur de l’entreprise.

Lorsque vous êtes acquéreur, investisseur ou repreneur, vos besoins, en matière d’analyse ESG, sont les suivants :

1. Réaliser une due diligence sur la maturité RSE de l’entreprise. Actuellement, cette pratique est incomplète et doit aller plus loin.

2. Connaître les risques financiers et opérationnels de vos investissements, ainsi que leurs opportunités de performance et croissance futures.

3. Identifier les potentiels de valeur pour justifier vos investissements.

4. Travailler sur la valorisation du capital immatériel.

Si vous êtes vendeur/cédant, vous cherchez à :

1. Etablir un plan d’action pour réussir votre vente et vendre mieux.

2. Avoir des arguments pour expliquer votre prix de vente et votre vraie valeur.

3. Justifier votre goodwill (le potentiel de votre entreprise).

Quelque soit votre position, seule une analyse ESG basée sur le référentiel international ISO 26000 peut être considérée comme complète, crédible et pertinente.